Opération Orange de Sœur Emmanuelle

Pour les enfants d’Égypte, du Liban et du Soudan du Sud

 

 

 

L'Opération Orange de Soeur Emmanuelle est une association de type loi 1901. Elle a été créée en 1989 par Jean Sage, devenu "l'ami Jean". 

–––

Information

 

 

Le serveur qui hébergeait notre site a brûlé. Depuis, les informaticiens travaillent sans relâche pour récupérer les divers documents. Ensemble, nous actualisons le site. 

Nous vous prions d'excuser la gêne occasionnée et vous assurons de notre investissement. 

 

–––

Une histoire qui dure depuis 50 ans

1971, il y a juste un demi-siècle,

 

Sœur Emmanuelle s’installait chez les chiffonniers du Caire. Bouleversée par la détresse et le rejet dont les chiffonniers sont victimes, elle décide de partager leur sort, de vivre avec eux, dans une cabane comme eux…pour en faire, comme dit l’Abbé Pierre « des hommes, des femmes debout ».

Elle commence alors son œuvre de libération, de dignité et de responsabilité pour ces femmes et ces hommes du bidonville.

Sa priorité, « l’éducation ». C’est par l’éducation que l’on fait évoluer la situation des plus démunis. Une vie d’analphabète implique de rester à la merci des autres.

Elle crée une école. «  Mon plus grand bonheur sur terre, dira Sœur Emmanuelle, a été l’inauguration de ce lycée BASMA, ce jour-là, j’ai versé des larmes de joie. »

Sœur Emmanuelle fait confiance aux gens du pays. Sœur Sara copte égyptienne l’a rejointe en 1976…

Devenir avec ce que l’on a à sa disposition, faire fructifier ce que l’on peut et lancer un développement durable à partir de ça.

Les chiffonniers vont se servir des ordures pour générer de l’emploi, création d’une usine à compost et de recyclage.

L’éducation des femmes transforme une société, des conditions de vie qui s’améliorent et l’accès pour les femmes à une indépendance  économique changent progressivement, profondément les mentalités.

 

La meilleure façon de célébrer le cinquantième anniversaire de l’arrivée de Sœur Emmanuelle chez les chiffonniers serait de poursuivre son œuvre en l’amplifiant.

Choukran , merci.

VISITE DE PATRICK à BEYROUTH

octobre 2020

Ces quelques jours passés avec Michel et May Sabeh m'ont permis de mieux préciser les besoins d'aujourd'hui aussi bien dans les écoles que dans les dispensaires.

 

Je remercie tous ceux qui ont répondu à l'appel pour le Liban, nous ne pouvons pas, malgé la Covid 19, abandonner nos amis libanais...

 

 

 

Vous pouvez lire la suite ici.

Découvrez la vidéo sur le quartier de Mokattam réalisée par François Vittoz lors d'un voyage organisé par l'association en  2019

UNE ASSOCIATION COMPOSÉE EXCLUSIVEMENT DE BÉNÉVOLES

 

 

 

En 1989, Sœur Emmanuelle a pris l’initiative de donner une orange par semaine aux enfants déplacés des rakoubas (écoles de roseaux) du Soudan, pour assurer leur équilibre vitaminique et a confié à Jean Sage le soin de trouver les fonds nécessaires à cette action.

 

 

C’est pourquoi Jean SAGE, créateur de l’association, a choisi le nom d’ «Opération Orange de Sœur Emmanuelle».

Bénévolat de tous les membres

 

 

Refus de l'assistanat

 

 

Confiance en les autochtones

 

 

Priorité des priorités à l'éducation


C’est l’association qui trouve les financements nécessaires à la poursuite des activités en Egypte, au Soudan du Sud et au Liban.

Égypte

 

 

Plus de 100 millions d’habitants et une population en forte croissance. 1 Egyptien sur 3 a moins de 15 ans. 60 % de la population vit dans la pauvreté ou la précarité. Les chiffonniers du Caire vivent dans des conditions très dures.

 

 

 

EDUCATION

 

 

L’Opération Orange de Sœur Emmanuelle envoie des fonds à Sœur Sara qui vit au milieu des chiffonniers et gère la répartition 

♦ Contribution aux frais de scolarité pour les enfants des chiffonniers dans l’école maternelle, primaire et collège Gabal el Mokattam au Caire. Aide au fonctionnement de cet établissement pour 1 000 élèves

♦ Aide à la scolarisation des lycéennes et étudiantes en supérieur au Caire

♦ Soutien aux familles les plus pauvres

 

 

 

 

 

 

En savoir plus

Soudan du Sud

 

 

Jeune pays indépendant depuis 2011, marqué par de nombreux conflits qui ont provoqué destructions et déplacements. 1 habitant sur 2 est en insécurité alimentaire, 80 % de la population est analphabète, 1 enfant sur 10 meurt avant 5 ans, la moitié de la population vit avec moins de 1 $/ jour.

 

 

EDUCATION – ALIMENTATION

SANTE

 

 

L’Opération Orange de Sœur Emmanuelle envoie des fonds à Betram Gordon Kuol qui vit au Soudan du Sud et coordonne les différents programmes :

♦ Ecole maternelle et primaire

♦ Centre de formation professionnelle

♦ Distribution de repas à 350 enfants

♦ Foyer pour 25 enfants des rues

♦ Ferme pilote

♦ Programmes générateurs de revenus 

♦ Centre de santé et unité de soins

 

 

 

 

En savoir plus

Liban

 

 

Un pays dévasté par des années de guerres successives. 1,5 million de réfugiés syriens, soit ¼ de la population libanaise. Le gouvernement confronté à une dette abyssale ; le système de santé et le système scolaire sont en détresse.

 

 

 

EDUCATION – SANTE

 

 

L’Opération Orange de Sœur Emmanuelle envoie des fonds au Père Sabeh et à son épouse May qui vivent à Beyrouth et dirigent les actions prioritaires :

♦ Aide à la scolarisation pour des enfants défavorisés de deux établissements scolaires à Beyrouth

♦ Achat de médicaments et petit matériel médical pour 12 dispensaires

♦ Equipement d’un cabinet dentaire par an

 

 

 

 

 

 

 

En savoir plus